Un pays natal, on l’adore, bien sûr ; parfois il peut aussi être exaspérant et déroutant. Pourtant j Shafak Elif

Un pays natal, on l’adore, bien sûr ; parfois il peut aussi être exaspérant et déroutant. Pourtant j’ai fini par apprendre que pour les écrivains et les poètes qui estiment que les frontières nationales et les barrières culturelles doivent être remises en question, encore et encore, il n’y a en vérité qu’une seule terre natale, perpétuelle et portable. Le pays des histoires.
Trois filles d’Eve, Elif Shafak, éd. Flammarion, coll. « J’ai lu », 2018
Citations de Elif Shafak
Elif Shafak

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.