Tenez, imaginez une association qui s’occupe des pauvres. Eh bien, le paradoxe c’est que si le nombr Bussi Michel

Tenez, imaginez une association qui s’occupe des pauvres. Eh bien, le paradoxe c’est que si le nombre de pauvres baisse, la raison d’être de l’association diminue. En d’autres termes, mieux elle travaille et plus elle se saborde. Pareil pour une fondation qui milite contre la guerre. La paix, pour elle signifierait sa mort
Nymphéas noirs (2011)
Citations de Michel Bussi
Michel Bussi

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.