Souvent, je suis traversée par la pensée que je pourrais mourir à la fin de mon livre. Je ne sais pa Ernaux Annie

Souvent, je suis traversée par la pensée que je pourrais mourir à la fin de mon livre. Je ne sais pas ce que cela signifie, la peur de la parution ou un sentiment d’accomplissement. Ceux qui écrivent sans penser qu’ils pourraient mourir après, je ne les envie pas.
Mémoire de fille
Citations de Annie Ernaux
Annie Ernaux

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.