Septembre, c’est la saison où les oiseaux ont cessé de chanter. Il y a partout dans l’air un silence Ley Madeleine

Septembre, c’est la saison où les oiseaux ont cessé de chanter. Il y a partout dans l’air un silence mélancolique, une attente. Sur les pentes rousses de la montagne, je connaissais maintenant chaque sentier, et là-haut, près du ciel, toutes ces neiges rondes et lisses que le soleil peint chaque soir en rose avant de plonger derrière le bord du monde.
Le grand feu (1946)
Citations de Madeleine Ley
Madeleine Ley