S’il y a un Dieu, il faut nécessairement qu’il soit juste : car, s’il ne l’était pas, il serait le Montesquieu Charles de Secondat, baron de

Ajouter un commentaire

S’ il y a un Dieu, il faut nécessairement qu’ il soit juste : car, s’ il ne l’ était pas, il serait le plus mauvais et le plus imparfait de tous les êtres.
Lettres persanes (1721), LXXXIII
Citations de Charles de Secondat, baron de Montesquieu
Charles de Secondat, baron de Montesquieu

Laisser une réponse