Nul n’est mauvais gratuitement. Il faut qu’il y ait une raison qui détermine, et cette raison est to Montesquieu Charles de Secondat, baron de

Ajouter un commentaire

Nul n’ est mauvais gratuitement. Il faut qu’ il y ait une raison qui détermine, et cette raison est toujours une raison d’ intérêt.
Lettres persanes (1721), LXXXIII
Citations de Charles de Secondat, baron de Montesquieu
Charles de Secondat, baron de Montesquieu

Laisser une réponse