Qui s’unit, vit, qui se tient à l’écart, meurt. Mais c’était là justement la devise sous laquelle ét Zorn Fritz

Qui s’unit, vit, qui se tient à l’écart, meurt. Mais c’était là justement la devise sous laquelle était placée ma famille : Tiens-toi à l’écart et meurs !
Mars (1977)
Citations de Fritz Zorn
Fritz Zorn