Qui n’a reçu de la nature qu’un filet de pensée, s’il s’entend à le ménager peut encore en tirer de Ackermann Louise

Qui n’a reçu de la nature qu’un filet de pensée, s’il s’entend à le ménager peut encore en tirer de jolis effets. Souvent l’art plaît plus que la puissance et l’ampleur.

Pensées d’une solitaire (1903)
Citations de Louise Ackermann
Louise Ackermann

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.