J’écoute avec plaisir marcher mon horloge dans le silence de la nuit. Le bruit régulier de son balan Ackermann Louise

J’écoute avec plaisir marcher mon horloge dans le silence de la nuit. Le bruit régulier de son balancier me fait l’effet des battements d’un coeur. Il me semble que j’entends respirer le temps.

Pensées d’une solitaire (1903)
Citations de Louise Ackermann
Louise Ackermann

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.