Quand on est petit, vous savez, et qu’un adulte accepte de jouer avec vous, on a toujours peur qu’il Grossman David

Quand on est petit, vous savez, et qu’un adulte accepte de jouer avec vous, on a toujours peur qu’il se lasse, consulte sa montre ou ait autre chose de plus urgent à faire, non ? Mais pas ma mère. Elle ne se fatiguait jamais avant moi et, quoi qu’il arrive, je savais qu’elle ne s’interromprait jamais la première. C’est quelque chose qui vous insuffle de la force pour toute la vie, quelque chose qui vous rend heureux, hein ?
Une femme fuyant l’annonce (2011)
Citations de David Grossman
David Grossman

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.