Les familles… Tant de variables, de parenthèses, de multiplications par des puissances, toutes ces Grossman David

Les familles… Tant de variables, de parenthèses, de multiplications par des puissances, toutes ces complications, ce besoin constant d’être « en relation » avec tous les autres membres de cette famille, à n’importe quel moment, de jour comme de nuit, même en rêve. C’est comme recevoir en permanence des décharges électriques, ou vivre dans un éternel orage.
Une femme fuyant l’annonce (2011)
Citations de David Grossman
David Grossman

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.