Pris au piège de la nostalgie, il pensa que, marié à celle là, il serait peut-être devenu un homme q García Márquez Gabriel

Pris au piège de la nostalgie, il pensa que, marié à celle là, il serait peut-être devenu un homme qui n’aurait connu ni la guerre ni la gloire, artisan anonyme, un animal heureux.
Cent ans de solitude (1967)
Citations de Gabriel García Márquez
Gabriel García Márquez

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.