Plus on est avide, plus il est indispensable de reculer coûte que coûte les bornes du merveilleux. Cocteau Jean

Ajouter un commentaire

Plus on est avide, plus il est indispensable de reculer coûte que coûte les bornes du merveilleux.
Opium (1930)
Citations de Jean Cocteau
Jean Cocteau

Laisser une réponse