Pendant ces quelques secondes, il n’y aurait pas eu assez d’horreur dans le monde pour emplir ton co Barjavel René

1 Commentaire

Pendant ces quelques secondes, il n’ y aurait pas eu assez d’ horreur dans le monde pour emplir ton coeur.
La Nuit des temps (1968)
Citations de René Barjavel
René Barjavel

Une réponse à “Pendant ces quelques secondes, il n’y aurait pas eu assez d’horreur dans le monde pour emplir ton co Barjavel René”

  1. Cochonfucius

    Secondes d'obscure éternité.

    Répondre

Laisser une réponse