Parfois, quand les choses sont trop violentes, on les efface de sa mémoire, on ne veut plus se souve Pancol Katherine

Parfois, quand les choses sont trop violentes, on les efface de sa mémoire, on ne veut plus se souvenir.
La valse lente des tortues (2008)
Citations de Katherine Pancol
Katherine Pancol

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.