O toi, dont l’ombre rend si lumineuses les ombres, quelle apparition splendide formerait ta forme ré Shakespeare William

Ajouter un commentaire

O toi, dont l’ ombre rend si lumineuses les ombres, quelle apparition splendide formerait ta forme réelle à la clarté du jour agrandie de ta propre clarté, puisque ton ombre brille ainsi aux yeux qui ne voient pas !
Sonnets, XLIII
Citations de William Shakespeare
William Shakespeare

Laisser une réponse