Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères, – Des divans profonds comme des tombeaux, – Et d’étran Baudelaire Charles

Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères, – Des divans profonds comme des tombeaux, – Et d’étranges fleurs sur des étagères, – Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.
Les Fleurs du Mal (1857), la Mort des amants
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

2 Comments

  1. dicocitations mai 17, 2010
  2. Cochonfucius mai 26, 2010

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.