Notre esprit est plein d’embryons de pensées dont quelques-unes auraient chance de vivre si nous les Ackermann Louise

Notre esprit est plein d’embryons de pensées dont quelques-unes auraient chance de vivre si nous les mettions au monde. La seule manière d’arriver à une heureuse délivrance, ce serait de les écrire. Dégagées de leurs enveloppements, elles se laisseraient voir et juger.
Pensées d’une solitaire (1903)
Citations de Louise Ackermann
Louise Ackermann

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.