Nos pauvres gouvernants misent à côté de la plaque en nous serinant qu’il faut penser à l’avenir plu Tillinac Denis

Nos pauvres gouvernants misent à côté de la plaque en nous serinant qu’il faut penser à l’avenir plutôt qu’au passé. L’avenir, on s’en fout. D’ailleurs l’avenir ça n’existe pas. Tandis que, pour un Français, le passé sera toujours le temple d’un culte, public ou privé, et une maison de famille où les portraits d’ancêtres sortent de leur cadre et vaquent comme s’ils avaient toujours vingt ans.
Dictionnaire amoureux de la France (2008)
Citations de Denis Tillinac
Denis Tillinac