Ô Nature ! pourquoi celle que tu formais,
Celle que j’aime, est-elle endormie à jamais ?
Wordsworth William

Ô Nature ! pourquoi celle que tu formais,

Celle que j’aime, est-elle endormie à jamais ?

Je suis seul dans le val champêtre,

J’erre seul sur la lande où riait notre amour, –

Avec le souvenir de ce qui fut un jour

Et qui ne peut plus jamais être
Les Ballades lyriques (1798)
Citations de William Wordsworth
William Wordsworth

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.