Mon écriture, si elle dure, ne peut être qu’un immense malaise. Je renonce à la vie, je me couche po Vigan Delphine de

Ajouter un commentaire

Mon écriture, si elle dure, ne peut être qu’un immense malaise. Je renonce à la vie, je me couche pour mourir.
Rien ne s’oppose à la nuit (2011)
Citations de Delphine de Vigan
Delphine de Vigan

Laisser une réponse