Mais je marche et je sais que tes mains me répondent – O femme dans le clair prétexte des bourgeo Cadou René-Guy

Mais je marche et je sais que tes mains me répondent
O femme dans le clair prétexte des bourgeons
Et que tu n’attends pas que les fibres se soudent
Pour amoureusement y graver nos prénoms.
Hélène ou le règne végétal (1952)
Citations de René-Guy Cadou
René-Guy Cadou

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.