Mais après la première nuit, Florentino Ariza préférait la tour de lumière d’où l’on apercevait la v García Márquez Gabriel

Mais après la première nuit, Florentino Ariza préférait la tour de lumière d’où l’on apercevait la ville tout entière ainsi que le sillage lumineux des pêcheurs sur la mer et les marais lointains.
L’Amour aux temps du choléra (1985)
Citations de Gabriel García Márquez
Gabriel García Márquez