Il pensait que le monde irait plus vite si les vieillards étaient moins encombrants. Il dit : « L’hu García Márquez Gabriel

Il pensait que le monde irait plus vite si les vieillards étaient moins encombrants. Il dit : « L’humanité, comme une armée en campagne, avance à la vitesse du plus lent. » Il prévoyait un avenir plus humain et par là même plus civilisé, dans lequel les hommes seraient isolés dans des villes marginales.
L’Amour aux temps du choléra (1985)
Citations de Gabriel García Márquez
Gabriel García Márquez

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.