Lors même que nous croyons avoir délogé Dieu de notre âme, il y traîne encore : nous sentons bien qu Cioran Emil Michel

Ajouter un commentaire

Lors même que nous croyons avoir délogé Dieu de notre âme, il y traîne encore : nous sentons bien qu’il s’y ennuie, mais nous n’avons plus assez de foi pour le divertir.
Syllogismes de l’amertume (1952)
Citations de Emil Michel Cioran
Emil Michel Cioran

Laisser une réponse