Les sentiments qui ne s’étaient pas traduits en mots. Les promesses qu’on finirait par oublier. Les Murakami Haruki

Ajouter un commentaire

Les sentiments qui ne s’étaient pas traduits en mots. Les promesses qu’on finirait par oublier. Les espoirs qui ne se réaliseraient pas.
1Q84 (2011), avril – juin
Citations de Haruki Murakami
Haruki Murakami

Laisser une réponse