Les plaisanteries sur des gens comme Paula sont courantes. Au bout du compte ces plaisanteries disen Jelinek Elfriede

Les plaisanteries sur des gens comme Paula sont courantes. Au bout du compte ces plaisanteries disent que les femmes ont beau être stupides, elles sont quand même bien gentilles. Oui, elles sont quand même bien gentilles. Par ailleurs les plaisanteries disent que les hommes ont beau être brutaux, dissimulés, rusés et retors, ils sont quand même bien gentils.
Oui, ils sont quand même bien gentils.
Les Amantes (1975)
Citations de Elfriede Jelinek
Elfriede Jelinek

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.