Les laides seraient capricieuses tout autant que les jolies ; mais, comme on ne les gâte pas, comme France Anatole

Ajouter un commentaire

Les laides seraient capricieuses tout autant que les jolies ; mais, comme on ne les gâte pas, comme on ne leur passe rien, il faut qu’elles perdent leurs caprices ou qu’elles les cachent. Au contraire, les jolies sont fantasques tout à leur aise.
Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
Citations de Anatole France
Anatole France

Laisser une réponse