Les enfants de riches se laissent plus facilement happer par le cinéma : n’ayant pas le souci de l’a Mocky Jean-Pierre

Les enfants de riches se laissent plus facilement happer par le cinéma : n’ayant pas le souci de l’argent, ils peuvent, sur un caprice, embrasser ce métier très aléatoire. À l’inverse, les enfants de pauvres doivent trouver coûte que coûte un emploi pour subvenir à leurs besoins, et, le cas échéant, ceux de leur famille. S’ils veulent faire du cinéma, ils ont un accès limité aux sources financières. Cela fut et demeure mon cas.
Je vais encore me faire des amis de Jean-Pierre Mocky (2015)
Citations de Jean-Pierre Mocky
Jean-Pierre Mocky