Le visage de l’antisémitisme est aujourd’hui celui de l’islamophobie, la propagande utilise les même Le Clézio J. M. G.

Le visage de l’antisémitisme est aujourd’hui celui de l’islamophobie, la propagande utilise les mêmes termes, les mêmes slogans, les mêmes obsessions: l’invasion des étrangers, la perte des repères chrétiens, la pureté de la race. Ces thèmes, ces obsessions sont exploités par une partie de la classe politique, et par un nombre grandissant d’intellectuels et d’artistes. Leurs arguments sont sans valeur. Ils se nourrissent de mensonges et de peurs, ils élaborent des théories fumeuses dont l’auteur le plus connu est Samuel Huntington. Tout cela est marqué par une considérable quantité d’insignifiance. Insignifiance parce que cette idéologie est vide de sens, qu’elle ne véhicule que la pensée la plus banale, et ne s’alimente que des instincts les plus vides. Mais cette insignifiance est dangereuse. Elle peut parfois, comme dans le cas de Breivik, devenir une pathologie.
J. M. G. Le Clézio, 6 septembre 2012, dans La lugubre élucubration de Richard Millet site du Nouvel Observateur, paru le 6 septembre 2012
Citations de J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio