Le temps me parait un monstre né pour éloigner ceux qui s’aiment, et les faire souffrir infiniment. Claudel Philippe

Le temps me parait un monstre né pour éloigner ceux qui s’aiment, et les faire souffrir infiniment.
Les Ames grises (2003)
Citations de Philippe Claudel
Philippe Claudel

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.