Le monde d’aujourd’hui a perdu ses racines. C’est une grande forêt où les arbres seraient plantés la Nin Anaïs

Ajouter un commentaire

Le monde d’aujourd’hui a perdu ses racines. C’est une grande forêt où les arbres seraient plantés la tête en bas. Leurs racines gesticulent furieusement en l’air et elles se dessèchent.
Les Chambres du coeur (1950)
Citations de Anaïs Nin
Anaïs Nin

Laisser une réponse