L’amour ne meurt jamais de mort naturelle. Il meurt parce que nous ne savons pas revenir à sa source Nin Anaïs

Ajouter un commentaire

L’amour ne meurt jamais de mort naturelle. Il meurt parce que nous ne savons pas revenir à sa source. Il meurt d’aveuglement, d’erreurs et de trahisons. Il meurt de maladie et de blessures ; il meurt de lassitude, il dépérit et se ternit.
Les Chambres du coeur (1950)
Citations de Anaïs Nin
Anaïs Nin

Laisser une réponse