Le matin, c’est la jeunesse du jour : tout y est gai, frais et facile ; nous nous sentons vigoureux Schopenhauer Arthur

Ajouter un commentaire

Le matin, c’ est la jeunesse du jour : tout y est gai, frais et facile ; nous nous sentons vigoureux et nous disposons de toutes nos facultés. Il ne faut pas l’ abréger en se levant tard, ni la gaspiller en occupations ou en conversations vulgaires.
Parerga et Paralipomena (1851)
Citations de Arthur Schopenhauer
Arthur Schopenhauer

Laisser une réponse