Le Français est un animal de basse-cour si bien domestiqué qu’il n’ose franchir aucune palissade. Baudelaire Charles

Ajouter un commentaire

Le Français est un animal de basse-cour si bien domestiqué qu’ il n’ ose franchir aucune palissade.
Journaux intimes (1887), Mon coeur mis à nu
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

Laisser une réponse