La prose de Musset est charmante, au rebours de celle de Victor Hugo qui ne peut se relire. – Essaye Sainte-Beuve Charles-Augustin

Ajouter un commentaire

La prose de Musset est charmante, au rebours de celle de Victor Hugo qui ne peut se relire. – Essayez, si vous pouvez, de relire Notre-Dame de Paris.
Mes Poisons (1926)
Citations de Charles-Augustin Sainte-Beuve
Charles-Augustin Sainte-Beuve

Laisser une réponse