La misère des villes a partout la même haleine de fricot et de latrines. Mauriac François

1 Commentaire

La misère des villes a partout la même haleine de fricot et de latrines.
La Pharisienne (1941)
Citations de François Mauriac
François Mauriac

Une réponse à “La misère des villes a partout la même haleine de fricot et de latrines. Mauriac François”

  1. dicocitations

    C'était hier.
    C'était aujourd'hui.
    C'était un autre jour.
    Un autre temps.
    C'était le même jour et le même temps, la même ville et la même vie.
    Rien n'avait changé.
    Tout était éternel et immuable, dans le cœur des hommes.
    Malgré la folie des hommes.

    L'homme de la frontière, Martine Marie Muller

    Répondre

Laisser une réponse