La beauté du monde, qui est si fragile, a deux arêtes, l’une de rire, l’autre d’angoisse, coupant le Woolf Virginia

Ajouter un commentaire

La beauté du monde, qui est si fragile, a deux arêtes, l’ une de rire, l’ autre d’ angoisse, coupant le coeur en deux.
Journal d’un écrivain (1953)
Citations de Virginia Woolf
Virginia Woolf

Laisser une réponse