Jamais les voix ne sont aussi belles qu’en hiver, à la tombée du jour, quand les lignes du corps s’e Woolf Virginia

Jamais les voix ne sont aussi belles qu’en hiver, à la tombée du jour, quand les lignes du corps s’estompent et qu’elles semblent s’élever du néant avec une intonation intime si rare en plein jour.
Nuit et Jour (1933)
Citations de Virginia Woolf
Virginia Woolf

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.