L’oiseau qui réunit les amants était enfin pris au filet de mon coeur, mais tu dénouas ta chevelure Hafiz Chams al-Din Muhammad

Ajouter un commentaire

L’ oiseau qui réunit les amants était enfin pris au filet de mon coeur, mais tu dénouas ta chevelure et il s’ est envolé derechef.
Odes, IX
Citations de Chams al-Din Muhammad Hafiz
Chams al-Din Muhammad Hafiz

Laisser une réponse