L’écrivain n’a pas seul le privilège des belles imaginations et des hautes pensées. Parmi cette foul Ackermann Louise

L’écrivain n’a pas seul le privilège des belles imaginations et des hautes pensées. Parmi cette foule qui s’achemine silencieusement à la mort, combien auraient pu étonner le monde par la profondeur de leurs vues et les merveilles de leurs conceptions ! Une occasion leur a manqué, et les voilà dévolus à l’oubli.
Pensées d’une solitaire (1903)
Citations de Louise Ackermann
Louise Ackermann

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.