La Religion ne transforme pas l’homme. Elle n’a jamais attendri que les coeurs déjà tendres. Quant a Ackermann Louise

La Religion ne transforme pas l’homme. Elle n’a jamais attendri que les coeurs déjà tendres. Quant aux coeurs durs, elle les endurcit encore.

Pensées d’une solitaire (1903)
Citations de Louise Ackermann
Louise Ackermann