L’amour: un miroir qui d’abord nous reflète en beau, puis au vrai, enfin gauchis et déformés de cari Géraldy Paul Lefèvre, dit Paul

1 Commentaire

L’ amour: un miroir qui d’ abord nous reflète en beau, puis au vrai, enfin gauchis et déformés de caricaturale façon.
L’Homme et l’Amour (1951)
Citations de Paul Lefèvre, dit Paul Géraldy
Paul Lefèvre, dit Paul Géraldy

Une réponse à “L’amour: un miroir qui d’abord nous reflète en beau, puis au vrai, enfin gauchis et déformés de cari Géraldy Paul Lefèvre, dit Paul”

  1. dicocitations

    Un livre, c'est un miroir, un écho, parfois une réponse, le plus souvent un supplément de questions. Ça souligne, ça illumine ou ça obscurcit, mais ça ne console de rien.

    La douceur assassine, Françoise Dorner

    Répondre

Laisser une réponse