Je vais ainsi toute la journée, sans trop savoir où je suis, l’oeil le plus souvent fixé à terre, la Hugo Victor

Je vais ainsi toute la journée, sans trop savoir où je suis, l’oeil le plus souvent fixé à terre, la tête courbée vers le sentier, les bras derrière le dos, laissant tomber les heures et ramassant les pensées quand j’en trouve.
Le Rhin – Lettres à un ami (1842), Lettre XXVIII
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.