Je tenais à ces êtres par mille fils confiants dont pas un ne devait se rompre. J’ai aimé faroucheme Char René

Ajouter un commentaire

Je tenais à ces êtres par mille fils confiants dont pas un ne devait se rompre. J’ai aimé farouchement mes semblables cette journée-là, bien au-delà du sacrifice.
Feuillets d’Hypnos (1946)
Citations de René Char
René Char

Laisser une réponse