je ne pourrais pas écrire mes Mémoires. Je crains d’être ennuyeux, et de m’ennuyer moi-même. Je suis Dabadie Jean-Loup

je ne pourrais pas écrire mes Mémoires. Je crains d’être ennuyeux, et de m’ennuyer moi-même. Je suis en admiration quand je vois des artistes, des industriels, des sportifs dire : « Dans ces années-là, à Aubenas où je suis né, il y avait un marchand de crêpes qui s’appelait monsieur Raymond. Ma tante m’y emmenait quand j’avais bien travaillé. Ah, ces crêpes aux myrtilles ! » Non, je ne pourrais pas.
Interview Le Figaro le 10 février 2009
Citations de Jean-Loup Dabadie
Jean-Loup Dabadie

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.