Jamais rien trouvé de plus humainement chaud que les seins de Julie. Pennac Daniel

Jamais rien trouvé de plus humainement chaud que les seins de Julie.
La petite marchande de prose (1989)
Citations de Daniel Pennac
Daniel Pennac

À lire aussi  On pense souvent que les enfants ne comprennent rien, alors qu'ils saisissent bien des choses. Et si Szalowski Pierre