Jamais rien trouvé de plus humainement chaud que les seins de Julie. Pennac Daniel

Jamais rien trouvé de plus humainement chaud que les seins de Julie.
La petite marchande de prose (1989)
Citations de Daniel Pennac
Daniel Pennac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.