Il y a, lui dis-je, une maxime d’un poète persan : «Celui qui est aimé d’une belle femme est à l’ab Musset Alfred de

Il y a, lui dis-je, une maxime d’un poète persan : «Celui qui est aimé d’une belle femme est à l’abri des coups du sort.»
La Confession d’un enfant du siècle (1836)
Citations de Alfred de Musset
Alfred de Musset