Il soupa d’un cochon de lait, se déshabilla, se glissa sous la couverture et s’endormit aussitôt d’u Gogol Nikolaï Vassilievitch

Ajouter un commentaire

Il soupa d’un cochon de lait, se déshabilla, se glissa sous la couverture et s’endormit aussitôt d’un profond sommeil, du merveilleux sommeil, apanage des heureux mortels qui ignorent les puces, les hémorroïdes et l’excès d’intelligence.
Les Ames mortes (1842)
Citations de Nikolaï Vassilievitch Gogol
Nikolaï Vassilievitch Gogol

Laisser une réponse