Il s’ était rendu coupable de haute mécréance, un crime par la pensée, il avait rêvé de révolte, de Sansal Boualem

Il s’était rendu coupable de haute mécréance, un crime par la pensée, il avait rêvé de révolte, de liberté et d’une vie nouvelle au-delà des frontières.
2084 : la fin du monde (2015)
Citations de Boualem Sansal
Boualem Sansal